Ragueneau & Roux / Carnet d’architecture / Réalisations  / CAMPUS DE BIOLOGIE SANTE

CAMPUS DE BIOLOGIE SANTE

Au-delà de ses objectifs purement fonctionnels, l’opération s’inscrit comme révélateur d’une nouvelle identité au Campus, non seulement par les caractéristiques de son cadre bâti, mais également par le remodelage de ses espaces paysagers, dans une vision globale et fédératrice.

Le nouveau bâtiment Recherche, constitué d’un ensemble unitaire de dimension 110 m x 35 m x 24 m de hauteur (6 niveaux), s’affirme comme un point de repère urbain stable et structurant, support de l’image de marque de l’établissement et de son attractivité.

Côté Nord, la distanciation induite par la future terrasse piétonne Léo Saignat inscrit le bâtiment en rapport d’échelle lointaine, favorisant sa mise en perspective urbaine. Premier niveau de représentation de l’établissement, cet impact visuel imprime la signature formelle de sa dimension institutionnelle.

Côté Est et Sud, le bâtiment Neuf accompagne la transition architecturale avec le front bâti du Campus Universitaire, support d’une intervention paysagère favorisant les circulations piétonnes entre les zones Nord et Sud du site. En déplaçant la limite de l’emprise de l’Université, cet équipement marque ainsi une nouvelle étape de la croissance du Campus.

Le bâtiment Recherche constitue un ensemble homogène caractérisé par la puissance de sa volumétrie, l’équilibre de ses proportions et la précision de son écriture architecturale.
Les matériaux de façade béton / verre ont été choisis pour leur qualité d’aspect en cohérence avec le Campus historique de Carreire, caractérisé par un plan de masse rigoureux et un patrimoine de bâtiments en béton architectonique qualitatif.

Les façades sont carrossées par des lames verticales en béton correspondant à la trame constructive modulaire et dimensionnelle des locaux.
Ces variations de positionnement des lames béton compensent la rigueur dimensionnelle et la répétitivité du calepinage : la sobriété du volume du bâtiment est ainsi révélée par les jeux de lumières et d’ombres portées qui sculptent la profondeur de cette façade épaisse.

Cet ensemble immobilier à l’architecture homogène regroupe 2 corps de bâtiment « Laboratoire » et « Tertiaire » à la fonctionnalité distincte, accessibles depuis un vaste hall associant les fonctions Amphithéâtre, Restauration, Salles de réunion.

Un double réseau d’ascenseurs, « colonne vertébrale » au centre de gravité de la composition, distribue les zones palières des étages aux dimensions généreuses, à l’interface des secteurs laboratoires et tertiaires et se prolongent par des terrasses paysagères extérieures.
Ces zones, largement éclairées par les 2 patios qui apportent le confort de la lumière naturelle au cœur du bâtiment, constituent le support des espaces d’échanges et de convivialité, aptes à favoriser le sentiment d’appartenance des chercheurs.
Les locaux communs ou partagés sont regroupés ici à chaque étage : salles de réunion, bureaux de passage, espaces de reprographie, sanitaires …

Les locaux de l’aile Laboratoire sont implantés sur 3 travées compactes.
La travée centrale regroupe les locaux aveugles de logistiques et communs. Elle est encadrée par un réseau de double circulation distribuant les locaux laboratoires sur façades, assurant souplesse dans l’attribution des locaux et compacité optimale limitant la longueur des cheminements.

L’organisation des flux circulatoires intérieurs horizontaux et verticaux, conçue comme un dispositif maillant, garantit une grande capacité d’adaptation du bâtiment aux évolutions des technologie et l’organisation des équipes.

Le bâtiment intègre des fonctions particulièrement sensibles comme des salles blanches, laboratoire L3, plateau d’animaleries classiques et stériles.

Politique de confidentialité
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Top